Stress et nutrition: amis ou ennemis

Nutrition et stressLe stress est omniprésent dans notre vie moderne. On appréhende mal ce phénomène dont on ressent pourtant souvent les symptômesPeut-on l’éviter ? Peut-on vivre sans ? La nutrition peut vous aider à en moduler les effets, mais attention, la nutrition peut également être source de stress. Quel dilemme ! Pour y voir plus clair, commençons par le début : c’est quoi le stress ?

1. Le stress : une réaction physiologique de votre corps

 

Il faut tout d’abord le souligner : le stress est une réaction normale. Il manifeste la capacité de l’organisme à réagir à une stimulation extérieure qui lui semble dangereuse ou anormale.

Le stress est dans la nature intimement lié à l’instinct de survie. Malheureusement, les sources de stress dans la vie moderne sont bien plus nombreuses et complexes, ce qui aboutit chez certaines personnes à un état de stress quasi permanent, et parfois même à la dépression.

Pour le comprendre, décortiquons les 3 phases du stress :

  • L’alarme : 

Devant une situation jugée stressante appelée élément déclencheur, l’organisme sécrète des hormones qui facilitent l’arrivée de l’oxygène au cœur et aux muscles. Le but : préparer l’organisme à réagir (la fuite par exemple). C’est une réaction de stress aigüe, c'est-à-dire limitée dans le temps.

  • La résistance :

Si la situation se prolonge, d’autres hormones sont sécrétées et permettent l’activation du métabolisme énergétique de l’organisme. Le taux de sucre dans le sang augmente afin d’amener suffisamment d’énergie au cerveau et aux muscles.

  • L’épuisement :

Si la situation persiste ou s’intensifie, l’organisme peut être débordé par la réaction de stress. Le système de régulation de ces hormones devient inopérant. L’organisme sécrète toujours plus d’hormones, mais ces dernières étant trop nombreuses, leur réponse devient moins efficace et entraine à nouveau une sécrétion d’hormone. C’est un cercle vicieux. L’organisme s’épuise du fait d’une trop grande stimulation. C’est l’état de stress chronique qui entraîne les symptômes que l’on connait si bien. Il peut aboutir à une dépression lorsque la situation qui a amené le stress semble insurmontable.

2. Pourquoi le stress chronique est-il préjudiciable pour la santé ?

 

Le stress est une réaction immédiate qui prépare l’organisme à une situation d’urgence. On comprend bien l’intérêt du corps à augmenter la tension artérielle et le rythme cardiaque pour fuir une situation dangereuse. Mais si l’état persiste, ces symptômes sont préjudiciables au système cardiovasculaire. 

Et ces réactions ont bien d’autres effets pervers : certaines hormones comme le cortisol diminuent l’efficacité du système immunitaire. L’organisme regarde son intérêt à court terme et déclenche des réactions qui peuvent être mauvaises pour votre santé à long terme.

Angoisses, problèmes digestifs, syndrome métabolique ou encore répercussion sur la beauté de votre peau sont autant de symptômes du stress chronique.

 

3. Stress et nutrition

 

Le stress peut être un déclencheur de comportements alimentaires excessifs. Lorsque vous êtes frustrée ou angoissée par exemple. Beaucoup d’entre vous se réfugient dans la nourriture. L’alimentation devient un exutoire et une manière rapide de retrouver plaisir et sérénité. Et puisque le stress a facilité l’utilisation des sucres, votre corps vous en redemande. N’est-ce pas dans ces moments là que l’on ressort la tablette de chocolat ou la crème glacée?

La recherche du plaisir par l’alimentation par sa simplicité et son effet immédiat en devient vite addictif. Et là, attention à la prise de kilos. Si vous vous sentez raisonnables, faites vous plaisir en consommant des produits de grande qualité gustative en privilégiant la qualité et non la quantité. Dans le cas contraire, essayez les produits à faible valeur énergétique comme les encas protéinés par exemple.

 

Quand la nutrition devient source de stress :

Compter les calories, chasser les graisses, chercher les bonnes sources de protéines ou d’oméga 3… Beaucoup de femmes, à force de faire attention et de guetter la moindre calorie superflue, deviennent obnubilées par leur alimentation. Lorsque la nutrition commence à diriger notre vie, un repas peut devenir une source de stress important. Sans aller jusqu’à l’anorexie, certaines femmes se mettent une pression excessive par rapport à ce qu’elles mettent dans leur assiette.

Le stress provoqué dans ce cas fait l’effet inverse : il facilite la prise de poids. Il est donc inutile d’être trop sévère avec votre corps, vous le regretteriez…

4. Que faire pour évacuer le stress?

 

Pour faire partir le stress, il n’y a qu’une seule solution : faire disparaître la cause du stress. Facile à dire, mais pas toujours facile à faire. Et puis on ne pourrait pas éliminer son patron à chaque fois qu’il devient pressant…

Par contre, il existe plusieurs moyens de moduler les effets du stress. Le sport est tout à fait conseillé aux personnes qui ont du mal à gérer leur stress. Il permet d’évacuer les tensions et de se reconstruire une certaine force mentale.

L’alimentation peut également être fort utile. On peut citer le magnésium qui préserve l’équilibre nerveux et musculaire. Les noix et amandes, la banane, certaines eaux minérales ou encore le chocolat noir sont des aliments qui en contiennent une quantité nutritionnellement intéressante. L’effet est d’autant plus flagrant que vous manquez de magnésium, ce qui est le cas d’une bonne partie de la population, mais il est inefficace si vous n’en manquez pas. Dans ce cas, divers produits à base de plantes existent pour vous aider à retrouver calme et sérénité.

Si vous ressentez les symptômes du stress de façon trop importante, vous pouvez consulter un médecin ou envisager une psychothérapie. En effet, un stress excessif peut être dû à une situation antérieure particulièrement traumatisante. Dans certains cas, les faits vous rappellent ce moment difficile. L’intensité du stress n’est alors plus dépendante de l’élément déclencheur présent, mais de l’élément déclencheur passé. C’est ce qui fait que certaines personnes peuvent être particulièrement angoissées pour des faits qui peuvent sembler anodins pour d’autres.

N’oubliez pas : le stress est une réaction normale. N’essayez pas de l’éviter à tout prix, mais apprenez plutôt à le gérer.

Vidéo gérer son stress: