Régime Fricker

Programme minceur du Docteur Fricker, diminution des sucres lents et des graisses D’abord chercheur à l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), Jacques Fricker est aujourd’hui nutritionniste à l’hôpital Bichat. Il est également expert à l’ANSES, anciennement AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments).

Il a écrit de nombreux livres sur la nutrition et l’amaigrissement. Ses ouvrages sont devenus des références auprès du grand public, mais aussi auprès des professionnels de santé. Dans ces derniers, le Docteur Fricker explique un certain nombre de principes qui, mis ensemble, forment ce que l’on appelle le régime Fricker.

Le programme minceur du Docteur Fricker vise à diminuer les sucres lents et les graisses. Elle ressemble de prime abord à un régime hyperprotéiné. La différence vient du fait que les légumes sont privilégiés. Vous pouvez les consommer à volonté, sauf les légumes sucrés ou très énergétiques comme les petits pois, les carottes ou les lentilles.

D’autre part, certains aliments sont acceptés en quantité très réduite afin de diminuer le risque de carence, à savoir le pain, les fruits et les graisses. Les petits écarts, qui diminuent le rythme de la perte de poids, sont tolérés et ne doivent pas être compensés.


Selon vos objectifs, il existe 2 méthodes :

    Le régime TGV (grande vitesse).

Dans ce régime, les féculents sont proscrits. Les graisses sont également interdites. Les viandes maigres et les légumes sont à volonté. Le petit déjeuner est constitué uniquement de laitages. Le déjeuner et le diner sont composés de crudités, de légumes, de viande et éventuellement d’un fruit. Il permet de perdre entre 1 et 2 kilos par semaine. Du fait des déséquilibres qu’il provoque, il est recommandé de ne pas effectuer cette méthode plus de 8 semaines.

    Le régime pleine forme

Cette méthode ressemble au régime TGV excepté le fait que les sucres lents sont autorisés en quantité réduite, à savoir des céréales au petit déjeuner et des féculents le soir, à condition de consommer une part plus importante en légumes. Cette méthode est de ce fait plus équilibrée et peut être menée sur de longues périodes. Elle permet une perte de 3 à 4 kilos par mois.

En pratique

Le Docteur Fricker donne des conseils concernant le choix de vos aliments, mais aussi la manière de les cuisiner et de les accommoder sans graisse. Il explique également comment intégrer dans le régime les aliments dont vous ne pouvez pas vous passer. Par exemple, le pain est toléré en quantité réduite au petit déjeuner pour les personnes qui ne peuvent s’en passer.

Ses conseils restent des outils de base que l’on peut adapter en fonction de ses propres objectifs ou de ses contraintes. Afin d’apporter un peu des graisses indispensables à votre corps, le Docteur Fricker recommande d’intégrer une cuillère à soupe d’huile dans votre plat le midi.

Enfin, il explique qu’il faut écouter son corps et se faire plaisir de temps en temps. Par exemple, vous pouvez manger à un repas de la viande grasse à condition de ne pas le faire tous les jours et d’accepter le fait que le rythme de la perte de poids en sera affecté.

Avantages :

•    Régime d’exclusion le plus équilibré
•    Apprentissage des bonnes méthodes de cuisson et de choix des aliments
•    Adaptable à tous en fonction de vos objectifs, de vos contraintes et de vos problèmes de santé excepté pour les diabétiques
•    On mange à satiété

Inconvénients :

•    Carences possibles avec le régime TGV, et dans une moindre mesure avec le régime pleine forme
•    Nécessité d’avoir du temps pour cuisiner et pour choisir ses aliments
•    Sensation de faim présente entre les repas résultant du faible apport en sucre lent

Avis de nos experts

Le régime TGV est une sorte de régime hyperprotéiné modifié. Comme celui-ci, il donne la part belle aux produits riches en protéine pour leurs propriétés rassasiantes et pour préserver la masse musculaire. Il introduit les légumes, aliments peu énergétiques, pour amener d’une part une source de vitamines et minéraux et d’autre part des fibres. Ce compromis permet  de garder certains avantages d’un régime hyperprotéiné pur tout en proposant un régime plus équilibré.

Il faut cependant noter que l’apport de sucre via les légumes diminue la portée de l’effet rassasiant des protéines. De ce fait, on mange effectivement à satiété, mais la faim peut revenir rapidement après. Ce phénomène peut être évité en consommant par exemple des biscuits hyperprotéinés comme en-cas à 10h et à 16h selon votre faim.

L’absence de féculents et de fruits en quantité appréciable peut être préjudiciable, aussi il est recommandé à raison de ne pas suivre ce régime pendant une longue période. Il est judicieux d’alterner régime TGV et régime pleine forme. Le régime pleine forme se rapproche plus d’un régime équilibré excepté pour les fruits. Il permet de maigrir de manière plus douce et peut être effectué sur une longue période. Il sert également de période de transition entre le régime TGV et un régime normal.

SupplédietAfin d'optimiser les résultats de ce régime, les laboratoires NuviSens ont développé SupplédietCe complément alimentaire a été spécialement formulé pour éviter les désagréments liés aux régimes: carences, fatigue, effet yo-yo.

Enfin, si manger autrement peut vous faire maigrir, c’est aussi le fait de bouger plus qui le fera. En effet, votre surplus de poids est dû à un déséquilibre entre vos ressources (aliments ingérés) et vos dépenses en énergie. Ce dernier point est primordial, car quel que soit le régime pratiqué, si vous ne rééquilibrez pas ce rapport, vous reprendrez le poids perdu.

 

Pour en savoir plus, cliquez sur ces livres pour les acheter sur Amazon: