Quand fin d'année rime avec excès

Rester mince à NoëlLe père noël est généreux. Même trop parfois. On se passerait bien des kilos qu’il nous offre chaque année pendant les fêtes. Quand fin d’année rime avec excès, comment faire pour garder un corps svelte dont nous pourrons être fier pendant toute l’année 2017?

Se restreindre ? Nous savons tous que c’est illusoire. Alors suivez ces quelques conseils en n’oubliant surtout pas de vous faire plaisir et de passer d’excellentes fêtes de fin d’année.

1. Comment préparer votre corps ?

Tel un sportif qui s’entraîne pour les jeux olympiques, vous n’aurez de bons résultats que si vous vous préparez convenablement. Inutile d’attendre le jour de l’an pour commencer à s’inquiéter de sa silhouette. Préparez votre corps en amont pendant le mois de Décembre. Mangez équilibré. Potages, crudités, fruits, poissons et viandes maigres sont de bons alliés dans votre croisade contre les calories. Mangez avec modération matin, midi et soir. Ecartez les aliments gras et les petites douceurs au chocolat… Vous aurez tout le loisir de les déguster par la suite et vous aurez d’autant plus de plaisir à les retrouver au réveillon.

Mais attention. L’erreur serait de faire la diète ou un régime avant. Une privation trop stricte serait fatale à votre tour de taille. Tout simplement parce que votre organisme fonctionne avec le principe d’action/réaction. Ne l’affamez pas sous peine de vous ruer sur les petits plats et les chocolats dès que vous en aurez l’occasion.

Le jour du réveillon répond également à cette règle. Si vous ne mangez pas à midi, vous sauterez sur tout se qui passe à votre porté le soir.  Mangez léger, mais mangez tout de même. Prenez même un petit gouter léger ou consommez un morceau de pain avant de partir pour vous aider à patienter lors de l’apéritif qui s’éternise. Car dans cette croisade, l’ennemi le plus redoutable vient en premier : les amuse-gueules…

Vous pouvez également stimuler votre foie avec du radis noir. Votre digestion n’en sera que meilleur et le lendemain moins douloureux.

2. Plaisir OUI! Orgie NON!

 

Le plaisir fait partie de la vie et à fortiori de votre nutrition. Oubliez le bon sens nutritionnel, les calories et autre concept stressant. Il est important de profiter des fêtes de fin d’année comme il se doit. Faites honneur aux invités et aux personnes qui ont pris le temps de cuisiner toutes ces bonnes choses. Il est absurde de parler d’équilibre nutritionnel puisque ces repas ne sont pas organisés pour se nourrir, mais pour partager de bons moments. Soyez épicuriens !

Oui, mais l’épicurisme n’est pas synonyme d’orgie contrairement à la croyance populaire. Le plaisir peut se déguster sans excès : Profitez du moment sans avoir à le regretter le lendemain. Usez, mais n'abusez pas. L’épicurisme est la recherche de la paix de l’âme en quelque sorte.

C’est bien beau tout ça, mais les cours de philosophie ne m’aident pas à tenir devant un truculent buffet. Qu’est ce qu’il nous propose de faire le donneur de leçon ? Et bien tout simplement de tirer le maximum de plaisir à chaque bouchée que vous mettrez dans votre bouche. Privilégiez la qualité à la quantité. Humez les senteurs qui se dégagent des plats, faites attention à chaque sensation que vous procure les douceurs mises dans vos assiettes. Cherchez à reconnaître toutes les saveurs qui exhalent de votre verre de vin. Toutes ces sensations vous rassasieront bien plus que d'engouffrer goulument une troisième assiette de dinde aux marrons. Pourquoi pensez-vous qu’un cuisinier n’a en général plus très faim après avoir longtemps cuisiné ? C’est parce qu’il s’est gavé autrement : avec toutes les saveurs, les odeurs et les senteurs de ses plats. Alors prenez votre temps plutôt que d’avaler sauvagement vos huitres ou votre foie gras.

 

3. Aïe! J'ai craqué...

 

Le lendemain est souvent douloureux. On se sent bouffi, farci comme une dinde et surtout coupable de s’être autant laissé aller. Notre intestin cri à l'aide. On peut alors lui donner un petit coup de pouce. Prenez un petit déjeuné léger. Un café avec un fruit par exemple. Quelques fibres aideront votre système digestif à se remettre avant de repasser à table. Même chose que la veille : déguster, prenez plaisir, mais surtout, privilégiez la qualité à la quantité.

Et ensuite ? Dites-vous que l’équilibre nutritionnel se mesure sur une semaine et non pas sur une journée. Reprenez une alimentation équilibrée en privilégiant les fruits et légumes tout en évitant les produits gras. Ecoutez votre corps. Ne prenez pas un repas sous prétexte qu’il est l’heure. Si vous n’avez pas faim: et bien ne mangez pas!

Et les chocolats ? C’est une gourmandise longue conservation. Inutile de finir rapidement les boites. Laissez-en pour plus tard dans une armoire, mais ne les laissez surtout pas en évidence sur la table.

Et si après ces conseils vous avez quand même pris quelques kilos, faites une légère diète qui vous permettra de retrouver progressivement votre silhouette. Un régime sans graisses et sans féculents pendant quelques jours devrait faire l’affaire, mais attention : pas de régime commando. Ce serait le meilleur moyen de mal commencer l’année…